• Flying Butterfly

A l'heure du déconfinement, exhumons un peu de musique nostalgique du monde d'avant !

Mis à jour : 21 juin 2020

Je commence par Anouar Brahem, dont je suis une fan inconditionnelle avec "The Astounding Eyes Of Rita", ici en Live à Bucarest en 2012. Qu'ils étaient beaux ses concerts à Paris, que sa musique est enchanteresse !


Sans transition aucune, je passe à Narcisso Yepes, avec son Concierto de Aranjuez que je rêvais de savoir jouer lorsque j'étais plus jeune et innocente, avec mes premiers cours de guitare.



Mais celle qui me fait fondre, c'est bien Yumeji's Them dans In the Mood for Love. Tout dans ce film m'avait transporté : la lumière, les robes, le décor, l'histoire, les couleurs, la délicatesse des dialogues... Une amie m'a dit qu'après l'avoir vu, elle a décidé de divorcer, malgré ses trois enfants !


Mon rêve, plus jeune, ado en puissance, la Californie ! Et je l'ai fait ce voyage, à 20 ans, Los Angeles, San Francisco, San Diego ! L'immensité américaine m'avait alors époustouflé et quelque fait peur, venant d'un tout petit pays. Après ça, j'ai choisi Paris mais la chanson m'est restée, surtout l'originale, la vraie, sans fioriture ni mise en scène !


Que dire enfant d'un film de Pedro Almodovar, Parle avec elle, qui m'avait touché au larmes et dont la mélodie m'avait émue et fait encore plus aimer les colombes ! Je la remets ici, dans sa version originale, extraite de ce très beau film qui est repassé il y a quelques mois et que je vous conseille vivement !


Et pour finir aujourd'hui, une version d'une célèbre chanson de Abdel Hakim Hafez, Ahwak revisite par Abu qui porte de surcroît une chemise à papillons. Quand j'étais petite, et que Abdel Hakim était venu chanter à la maison (eh oui, j'ai eu cette chance, sans en comprendre l'importance), ma mère me disait qu'il avait écrit cette chanson d'amour pour elle juste pour me taquiner et voir mes yeux s'écarquiller ! Je l'écoute aujourd'hui avec mes copines Carla Y. et Myra H., en nous promettant de la chanter pour la bachelorette de Maria. Y ! On a du boulot !






35 vues0 commentaire

©2020 par Communicante éclectique, Flying Butterfly. Créé avec Wix.com