• Flying Butterfly

Aleth.Paris, coquillages et crustacés...

Dernière mise à jour : mai 3

Pour rompre la morosité ambiante, rien de mieux que de se faire plaisir ou d'offrir des petits bijoux d'une toute jeune actrice reconvertie en créatrice de bijoux, confinement oblige et de donner un coup de pouce aux jeunes qui en ont bien besoin aujourd'hui. Aleth est la fille de Sylvie D., ancienne collègue d'agence de communication, devenue amie de longue date. Elle nous raconte brièvement son parcours.


- Quand et pourquoi avoir créé Aleth.Paris et quel est le concept de base ?

J'ai créé Aleth.Paris à la fin du confinement. À l'origine je suis comédienne, l'activité étant actuellement quelque peu ralentie, j'ai cherché à me diversifier. J'avais déjà travaillé dans

J'ai imaginé une première collection faite exclusivement de coquillages, ce qui m'a permis de créer des pièces vraiment uniques. Tous ces coquillages ont été ramassés par mes soins au fil des années et au gré de voyages aux quatre coins du monde. À chaque endroit où je suis allée, je me suis assurée de ramasser autant de ces trésors de la mer que de détritus.

Pour ma deuxième collection j'ai choisi de travailler avec des pierres semi-précieuses, pour apporter un peu de couleur, de douceur et de bien être dans cette période tourmentée.


- Pourquoi avoir choisi une boutique en ligne seulement ? Des projets pour une boutique avec pignon sur rue ?

À ce jour mes créations sont en vente sur le site Internet www.alethparis.com et via Instagram@aleth.paris. J'ai participé à un marché de créateurs, et je compte bien prendre part à divers événements de ce type. J'ai en projet des collaborations avec à venir avec d'autres marques et des points de ventes dans des boutiques.


Histoire à suivre... sur Instagram et autres.




47 vues0 commentaire