• Flying Butterfly

Qu'est-ce qui fait la beauté de l'architecture ?

Mis à jour : 28 mai 2020

Ma belle soeur favorite Annie C. m'a envoyé il y a quelques jours une interview de Patrick Bouchain sur France Culture. Cet architecte et lauréat du Grand Prix de l'urbanisme 2019, pense à juste titre que "l'harmonie, c'est ce qui fait la beauté de l'architecture". Avec la crise de la Covid19 et nos nouveaux modes de vie, il plaide pour des habitats modulables, évolutifs, mixtes et inter-générationnels. "Nous avons construit les logements sociaux sur un modèle simple. A l'origine ces lieux étaient destinés aux couples hétérosexuels ayant 2 à 4 enfants. Et on s’aperçoit aujourd’hui que ce modèle n’existe pas toute la vie. On a des enfants qui restent à la maison après la majorité, des couples séparés qui continuent de vivre ensemble ou des personnes âgées qui vivent seules dans ces logements peu adaptés pour ces situations." "En France, il y a 6 millions de logements sociaux et 18 millions de personnes habitant dans ces logements. Et la demande croissante pour habiter ces lieux montre que c’est quelque chose de nécessaire pour la vie future et auquel il faut penser."


"Aujourd'hui, si vous habitez un logement social, vous n’avez pas la capacité de vous adapter. On ne peut pas adapter son logement social à notre modèle de vie. Et toute personne ou architecture doit pouvoir laisser une trace de son locataire précédent. Il faut la réversibilité de l’architecture et repenser l'architecture de ces lieux avec les personnes vivant dans ses logements."


L'architecture, c'est mon dada, et j'aurai bien voulu être architecte-urbaniste pour réfléchir à la ville. Aujourd'hui, celle de demain est en plein questionnement. Mais les écrits d''hier apparaissent d'une grande actualité. J'ai ainsi retrouvé un article recommandant la lecture d'un vieil opus datant de 2000, dialogue entre Jean Nouvel et Jean Baudrillard, que je me suis empressée de commander chez mon amie libraire Zenobi à Malakoff.


Leur livre, Les Objets singuliers reste d'une étonnante actualité et modernité mais surtout, j'y découvre un Jean Baudrillard, mon prof de sociologie à Nanterre utopique alors que je ne le soupçonnais pas un seul instant comme cela, lui qui avait pour habitude de disserter sur des concepts autrement plus complexes et pour ainsi dire "négatifs", mettant le doigt là où ça fait mal. "...moi, je suis un idéaliste je crois toujours que l'on peut changer le monde par l'architecture. C'est de l'ordre de l'utopie effectivement. L'architecture utopique, c'est au fond une architecture réalisée. Mais dans l'avenir, la tendance ne risque-t-elle pas de s'inverser, le danger ne sera-t-il pas de voir l'architecture devenir un élément de discrimination ?"


Mais revenons à l'objet singulier. Qu'est-ce qu'un objet singulier ? Une chose étrange, une météorite, un absolu ramassé en un seul point, qui n'est échangeable avec rien d'autre. Ce peut être une idée, un bâtiment, une couleur, un sentiment, un être humain. C'est toujours sa singularité qui le met en péril. Face à la médiatisation et à la mondialisation de la culture, face au nivellement des valeurs et à la généralisation d'une pensée faite uniquement d'opinions, où trouver encore des objets singuliers ? Comment les définir, les créer, les protéger, les reconnaître ? En tissant autour de ce thème leur dialogue, Jean Nouvel et Jean Baudrillard abordent d'autres problèmes fondamentaux qui concernent les années à venir. Ils imaginent comment sera la ville de demain, se demandent pourquoi l'idéal de la transparence a pénétré peu à peu toutes les sphères, depuis la politique jusqu'à l'architecture. Ils traitent, enfin, de la difficulté d'être libre.


Je vous invite donc à lire ce texte passionné entre deux grandes voix de la philosophie et de l'architecture sur les mutations majeures qui s'annoncent ou se vérifient de toutes parts encore aujourd'hui dans les domaines de l'urbanisme et de l'éthique. On y parle même de biologie et déjà de virus !


Quand la ville se mêle à l'humain• ©Jasper James-Getty


 

20 vues0 commentaire

©2020 par Communicante éclectique, Flying Butterfly. Créé avec Wix.com