• Flying Butterfly

La guerre des masques a eu lieu

Mis à jour : 7 nov. 2020

L' enquête du Monde sur la gestion chaotique des masques a quelque chose de surréel et révèle s'il le fallait encore que même les scientifiques les plus éclairés avancent à pas risqués et ... masqués. Ainsi, on apprend que personne n'est vraiment responsable et tout le monde aussi de l'envoi le 17 février de plusieurs tonnes de masques en Chine et de la destruction fin mars de plusieurs autres millions de masques au prétexte qu'ils étaiement périmés. Ce qui aurait pu facilement passer pour une fake news s'avère malheureusement vrai comme l'a reconnu publiquement récemment Edouard Philippe.


Le gouvernement aurait même, de façon peu orthodoxe, réquisitionné des masques achetés par les collectivités locales durant leur acheminement. Si tout ne pouvait pas être prévu sur la pandémie et que l'on a souvent appris en marchant, quitte à faire des déclarations contradictoires, le masque apparaît néanmoins comme une barrière psychologiquement efficace contre le virus, même si le non respect des précautions entourant son utilisation en limite sérieusement les effets.


En porter ou ne pas en porter, telle est la question ! Si oui, jusqu'à quand ? Si non, que risque-t-on ? Y aura-t-il de nouveau le carnaval à Venise ? Est-il possible de l'imaginer dans le monde d'après ? Sera-t-il aussi efficace que ses congénères en tissu lavable ou en papier jetable ? Rendez-vous en 2021 pour la réponse.



35 vues0 commentaire